L’Appel de Heidelberg. Premiére confrontation ?

L’Appel de Heidelberg fut signé par des milliers de scientifiques et d’universitaires de tous pays, dont plus de 70 Prix Nobel. Il fut solennellement lu á l’occasion du sommet de la Terre de Rio de Janeiro en 1992 par un membre de l’académie des sciences du Brésil.

Je vous livre ma traduction du texte intégrale publié sur le site Wikipédia version anglaise :

Heidelberg Appeal wikipedia

Cette traduction (anglais vers francais) personnelle est libre de droit d’auteur . Cela signifie que j’autorise toute reproduction, modification et utilisation du texte de ma traduction en francais de l’Appel d’Heidelberg tel que publié sur le site Wikipédia version anglaise.

« Nous exprimons la volonté de contribuer pleinement à la préservation de notre héritage commun, la Terre.
Nous nous inquiétons, cependant,  d’assister, à l’aube du XXIème siècle, à l’émergence d’une idéologie irrationnelle qui s’oppose au progrès scientifique et industriel et nuit au développement économique et social.
Nous affirmons que l’état de nature, parfois idéalisé par des mouvements qui ont tendance à se référer au passé, n’existe pas et n’a probablement jamais existé depuis l’apparition originelle de l’Homme dans la biosphère, dans la mesure où l’humanité a toujours progressé en mettant la nature à son service, et non l’inverse.
Nous adhérons completement aux objectifs d’une écologie scientifique axée sur la prise en compte, le contrôle et la préservation des ressources naturelles.
Toutefois, nous demandons ici  que cette prise en compte, ce contrôle et cette préservation soient fondés sur des critères scientifiques et non sur des préjugés irrationnels.
Nous soulignons que nombre d’activités humaines essentielles sont mises en oeuvre soit en manipulant des substances dangereuses, soit à leur proximité immédiate, et que le progrès et le développement reposent depuis toujours sur une maîtrise grandissante de ces éléments hostiles, pour le bien de l’humanité.
Nous considérons par conséquent que l’écologie scientifique n’est rien d’autre que le prolongement de ce progrès constant vers une vie meilleure pour les générations futures.
Notre intention est d’affirmer la responsabilité et les devoirs de la science envers la société dans son ensemble.
Cependant, nous mettons en garde les autorités en charge du destin de notre planète contre toute décision qui s’appuierait sur des arguments pseudo-scientifiques ou des données fausses ou non pertinentes.
Nous attirons l’attention de tous sur l’absolue nécessité d’aider les pays pauvres à atteindre un niveau de développement durable semblable á celui du reste de la planète, de les protéger contre les nuisances provenant des nations développées, et d’éviter de les enfermer dans un réseau d’obligations irréalistes qui compromettrait à la fois leur indépendance et leur dignité.
Les plus grands maux qui planent sur notre planète sont l’ignorance et l’oppression, et non pas la science, la technologie et l’industrie, dont les instruments, dans la mesure où ils sont gérés de façon adéquate, sont des outils indispensables qui permettront à l’humanité de venir à bout, par elle-même et pour elle-même, de problemes majeurs tels que la surpopulation, la faim et les pandémies. »

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s